L'image du survivaliste

Discutons librement autour de ses articles.
lesurvivaliste.blogspot.com/
Avatar de l’utilisateur
Baltimore71
Amateur
Messages : 102
Inscription : dim. sept. 09, 2012 7:37 am

Re: L'image du survivaliste

Message par Baltimore71 » jeu. oct. 04, 2012 7:47 pm

Guillaume: J'attends beaucoup plus du livre écrit avec Vol. J'espère qu'il sera plus "abordable".


Volwest a, tout en parlant des mêmes choses, une approche plus rationnelle, et moins agressive que PSG, ce qui fait sa grande qualité de divulgateur du "survivaliste".
Tu vois, le monde se divise en deux catégories : ceux qui ont un pistolet chargé et ceux qui creusent. Toi, tu creuses.

Avatar de l’utilisateur
Kerkallog
Survivant Pro
Messages : 687
Inscription : sam. sept. 08, 2012 11:47 am

Re: L'image du survivaliste

Message par Kerkallog » jeu. oct. 04, 2012 8:09 pm

Baltimore:
"...Par exemple : dans la rubrique 'Les articles de Vol-West' où il y a plus de 20 sujets,
- tous sauf 3 sujets ont de 0 à 1 interventions.
- Un sujet à + de 10 interventions : L'image du survivaliste (celui ci)
- Deux Sujets ont plus de 15 interventions.
Lequels ? ceux qui portent sur les armes à feu (La logistique des munitions & La confiscation des armes )
Il suffit d'aller à l'index du forum, le "sous-forum" où il y a le plus d'interventions, (hormis les présentations) est de loin la rubrique sur ... <Les armes à feu>
J’espère me tromper, mais serait-ce là le principal soucis (ou intérêt) du "?survivaliste?"
C'est là que je me pose beaucoup de questions sur les motivations ou réflexions ou conditionnement de certains
C'est juste une constatation, que me fait réfléchir, et que je vous expose.
Vos points de vue sont les bienvenus...."

Les articles et vidéos de VolWest n'ont été commentées que par une fraction de personnes,mais depuis l'ouverture du forum l'espace des discussions est plus large,évidemment...
La partie "armes,auto-défense,légitime-défense,armes à feu" fait le "buzz",et c'est compréhensible.
Volwest ,conscient de sa position actuelle aux E.U. fait souvent référence à l'auto-censure prévalente en Europe et en France.
Personnellement j'y vois une grande inhibition savamment instillée depuis un bon siècle,à coup de lois et de règlementations.
Nous devons à la fois ,respecter des lois,prévoir et se prémunir contre "X situations...à venir".
Il n'est donc pas anormal que beaucoup des premières inquiétudes se portent sur ce créneau:
défendre sa communauté pour des situations actuelles ou à prévoir(au sens large)
,et malgré de rares dérapages vite recadrés,le forum garde une certaine tenue avec des informations bonnes à lire,voire bonnes à prendre.Je suis actif-lecteur des forums armes de tout poil.
Les posts "utiles" deviendront ,plus tard, l'essentiel des discussions:
Que re-construire?Pourquoi?Comment?Avec quoi? ;)
L'or et l'argent suscitent aussi des pré-occupations à mon avis assez futiles quand on voit son pouvoir d'achat diminuer dans le caddie hebdomadaire:
donc: achetez des nouilles et de la poudre(et du vin...) :lol:
y dechreuad yr oedd y Gair, ac yr oedd goleuni

Avatar de l’utilisateur
Nessy
Survivant
Messages : 336
Inscription : mer. sept. 05, 2012 9:14 am

Re: L'image du survivaliste

Message par Nessy » sam. oct. 06, 2012 6:38 am

Toff29 a écrit :Il y a des domaines de compétences... Il y a des phobies ou des choses que nous n'aimons pas mais qu'il faut tout même surmonter.

Peso, je ne vais pas lire les posts sur la permaculture : j'ai haie des plantes et les carottes me foutent la trouille !!! :mrgreen:

Ça vous parait cohérent ???

Dans un cadre survivaliste, je pense qu'il au minimum s'initier et ne pas faire la politique de l'autruche...


Le jour où je décide de me procurer une arme à feu je m’inquièterai du sujet (pourvu que ça n'arrive pas). En attendant je vais pas aller lire des sujets qui ne m’intéresse en rien. Et je préfère chercher les sujets qui me permettent de me passer des armes à feu (j'ai mes raisons qui relèvent du privé).
Tu te renseigne sur vraiment tout dans la vie? :roll:
Je suis comme ma voiture : petite et pratique

pelerin
Débutant
Messages : 13
Inscription : ven. déc. 07, 2012 2:51 pm

Re: L'image du survivaliste

Message par pelerin » sam. déc. 08, 2012 9:49 am

Bonjour toutes et tous !

L'image du survivaliste ! Qu'importe ce qu'elle est et les retours moqueurs voir ironiques, l'important n'est-il pas d'être en accord avec soi, avec ce que l'on est et ce que l'on pense ?

Le survivalisme est un prolongement conscient et réfléchi de l'instinct de survie.

Conscient parce que l'analyse d'une situation, d'une époque, de l'enchainement des évènements sont là pour rappeler la fragilité de nos civilisations et de notre support de vie qu'est cette planète qui a une vie bien à elle. Elle bouge, elle évolue et ses effets sont parfois dévastateurs, voir létal si on se réfère à l'épisode des mammouths !

Réfléchi parce que conscient de notre fragilité, il nous est loisible d'aller vers la connaissance utile, celle qui apporte le petit plus qui fait la différence entre une victime hébétée et l'acteur de sa survie.
Nous sommes naturellement enclins à apprendre ce qu'il nous plait et l'esprit "survivaliste" doit nous inciter à fouiller les domaines un peu plus rébarbatifs voir rédhibitoires qui nous serviront peut-être ou peut-être pas. Vol parlait d'échange dans ce monde de l'après, cela peut-être aussi un échange de connaissance ou de savoir.

Notre civilisation ne nous prépare en rien à ce qui nous réuni sur ce forum spécialisé. Si nous voulons manger de la viande, il nous faudra apprendre à tuer.

Pas besoin d'une arme pour cela, le piégeage est une méthode silencieuse et plus efficace qu'un coup de fusil incertain pour le néophyte. Une fois dans le piège, il faut occire la bête et pour cela, le faire pour qu'elle subisse le minimum de stress et de souffrance.

Or, qu'observe t'on lorsque c'est fait par une personne "sensible" ou peu aguerrie à cette activité qu'est la chasse ? Elle s'y prend mal et finit parfois par abandonner ou faire souffrir inutilement.

Il est facile de contacter un chasseur ou un piégeur pour lui demander d'apprendre comment il pratique son activité. Il y en a à proximité de presque tous.

Une autre intervention faisait mention de l'état d'esprit devant telle ou telle situation ou il serait préférable d'abandonner, de baisser les bras et de devenir victime.

La catastrophe probable qui adviendra n'est pas prévisible, ce peut-être du nucléaire par usage ou par accident ou un soubresaut de la croute terrestre, pourquoi pas un virus véhiculé par la faune sauvage et il nous faudra nous adapter.

Là est un des mots phare du survivaliste, "adaptabilité" et pour se faire, il convient d'avoir les connaissances minimums pour le faire.

Vous allez sans doute me trouver bavard mais j'avoue que ces sujets sont passionnants et demandent souvent des développements tout azimut.

Amicales salutations.

Avatar de l’utilisateur
Guillaume
Survivaliste du dimanche
Messages : 5470
Inscription : dim. juil. 15, 2012 9:41 pm

Re: L'image du survivaliste

Message par Guillaume » sam. déc. 08, 2012 10:18 am

Encore mieux que le piégeage, l'élevage.
Mais le jour où le cheptel a disparu pour une raison X ou Y, où les pièges sont vides, et où tu te retrouve à chercher de quoi mettre de la viande sur la table, c'est quand même pas inutile d'avoir des notions en matière de chasse ;)

Pour ce qu'en pensent les autres je suis partagé. D'un côté on a la vision du survivaliste qui s'en sort par lui même. Ce qui est sans doute viable si on est en très bonne santé, dans un pays assez vaste, arboré et giboyeux et avec un mental d'acier.
Dans les autres hypothèses le seul salut c'est la communauté.
Qui dit communauté dit gens qui ont des choses à apporter.
Et donc sensibilisation ;)

Pour les pavés je suis obligés de les lire en diagonale, mais tant que c'est pas hors charte ça me pose pas de problème ! :mrgreen:
"Evitez d'être un c*nnard" - David Manise.
Vous êtes perdu ?
lien vers la rubrique présentation - mode d'emploi de présentation - lien vers la charte/règlement
Une question à propos du forum ? A poser ici, ne pas m'envoyer de MP, merci ;)

pelerin
Débutant
Messages : 13
Inscription : ven. déc. 07, 2012 2:51 pm

Re: L'image du survivaliste

Message par pelerin » sam. déc. 08, 2012 9:12 pm

Guillaume a écrit :Encore mieux que le piégeage, l'élevage.
Mais le jour où le cheptel a disparu pour une raison X ou Y, où les pièges sont vides, et où tu te retrouve à chercher de quoi mettre de la viande sur la table, c'est quand même pas inutile d'avoir des notions en matière de chasse ;)

Pour ce qu'en pensent les autres je suis partagé. D'un côté on a la vision du survivaliste qui s'en sort par lui même. Ce qui est sans doute viable si on est en très bonne santé, dans un pays assez vaste, arboré et giboyeux et avec un mental d'acier.
Dans les autres hypothèses le seul salut c'est la communauté.
Qui dit communauté dit gens qui ont des choses à apporter.
Et donc sensibilisation ;)

Pour les pavés je suis obligés de les lire en diagonale, mais tant que c'est pas hors charte ça me pose pas de problème ! :mrgreen:


La communauté oui mais laquelle ? si c'est pour reproduire les schémas connus, ça ne m'attire guère !

Or qui dit communauté dit problème de cohabitation, de perte d'indépendance au profit du groupe.

Bien sur, en regard de ces inconvénients, il y a la sécurité du groupe, les avantages de l'entraide, de ne pas se sentir seul, d'être utile mais je crois que ça demande réflexion avant d'intégrer un groupe.

Je n'ai pas parlé de chasse parce que j'ai toutes les qualifs en cette matière ! Piégeur, chef de battue, garde chasse, contrôle vétérinaire et quelques années de pratique.

J'ai parlé du piégeage pour les non initiés aux armes à feu et au fait de tuer un gibier.

En matière d'image, je crois qu'une explication posée, argumentée qui ne cherche pas à convaincre , qui ne force pas la main mais laisse la réflexion s'installer au rythme de l'interlocuteur est la meilleure solution.

De ce que j'ai pu observer chez mes proches, la peur d'être la risée les empêche de parler mais par la suite, l'idée fait son chemin.

Alors laissons aux mots le temps de faire leur chemin dans les esprits.

Avatar de l’utilisateur
Kerkallog
Survivant Pro
Messages : 687
Inscription : sam. sept. 08, 2012 11:47 am

Re: L'image du survivaliste

Message par Kerkallog » sam. déc. 08, 2012 10:09 pm

...piégeage et élevage sont complémentaires dans les apports.
Un bon point pour le piégeage par rapport à l'arme à feu= le faible coût,les manipulations,la moindre dangerosité,...
Je me souviens que dans le village certains chasseurs(piégeurs!),ramenait du lapin de garenne vivant (parfois on les pêchait en mer!) et ils le croisaient avec des femelles d'élevage:
question de goût sauvage reporté sur les hybrides,mais aussi une solution,ramener le gibier vivant pour le conserver sur pied plus longtemps...une sorte de conserve vivante! ;)

Quant à "l'image" du survivaliste 2012 ,est-ce bien notre préoccupation!? :roll:
Ah,oui! les médias,et d'autres...?
Où est l'essentiel d'après vous?
y dechreuad yr oedd y Gair, ac yr oedd goleuni

Avatar de l’utilisateur
Guillaume
Survivaliste du dimanche
Messages : 5470
Inscription : dim. juil. 15, 2012 9:41 pm

Re: L'image du survivaliste

Message par Guillaume » dim. déc. 09, 2012 8:34 am

L'essentiel c'est de se détacher du superflu et de savoir ce qu'on veut et ce que ça implique.

Les médias en tant que tel je m'en moque. Par contre je me sent concerné quand des tas de gens non sensibilisés et non initiés, potentiellement de bons survivalistes/preppers/prévoyants ne peuvent se faire une idée qu'au travers des caricatures médiatiques.

C'est autant de l'altruisme que de l’égoïsme. Altruisme parce que je souhaite que les gens ne soient pas exposés inutilement à des évènements auxquels ils auraient pu faire face avec un minimum de préparation. Egoïsme parce que malgré une bonne préparation, demain vous pouvez vous retrouver démunis pour une raison X ou Y (incendie, hypothèse non prévue).
"Evitez d'être un c*nnard" - David Manise.
Vous êtes perdu ?
lien vers la rubrique présentation - mode d'emploi de présentation - lien vers la charte/règlement
Une question à propos du forum ? A poser ici, ne pas m'envoyer de MP, merci ;)

pelerin
Débutant
Messages : 13
Inscription : ven. déc. 07, 2012 2:51 pm

Re: L'image du survivaliste

Message par pelerin » lun. déc. 10, 2012 12:29 am

Kerkallog a écrit :...piégeage et élevage sont complémentaires dans les apports.
Un bon point pour le piégeage par rapport à l'arme à feu= le faible coût,les manipulations,la moindre dangerosité,...
Je me souviens que dans le village certains chasseurs(piégeurs!),ramenait du lapin de garenne vivant (parfois on les pêchait en mer!) et ils le croisaient avec des femelles d'élevage:
question de goût sauvage reporté sur les hybrides,mais aussi une solution,ramener le gibier vivant pour le conserver sur pied plus longtemps...une sorte de conserve vivante! ;)

Quant à "l'image" du survivaliste 2012 ,est-ce bien notre préoccupation!? :roll:
Ah,oui! les médias,et d'autres...?
Où est l'essentiel d'après vous?


L'essentiel pour moi a été de me détacher de l'impact du retour d'image, de ne plus tenter de faire l'unanimité et d'aller à mon essentiel.

On y gagne une liberté qui permet de "flirter" avec l'ataraxie.

En pensant à cette conversation, j'ai parlé aujourd'hui avec mes amis chasseurs du mot survivalisme et la réponse a été "nous le sommes tous à moindre mesure" et j'avoue avoir été agréablement surpris.

Ce n'est pas un sujet dont ils aiment parler, pour ne pas passer pour des paranos mais il semble que ce soit un sujet défriché pour beaucoup.

Heu ! Pêcher en mer, j'espère que tu ne parles pas du lapin de garenne ! (rires)

Bin quoi, on peut être survivaliste et aimer rire !

Répondre

Qui est en ligne ?

Utilisateurs parcourant ce forum : Aucun utilisateur inscrit et 1 invité