La confiscation des armes

Discutons librement autour de ses articles.
lesurvivaliste.blogspot.com/
Avatar de l’utilisateur
chani_tth
Admin forcené
Messages : 621
Inscription : mer. juil. 11, 2012 4:31 pm

La confiscation des armes

Message par chani_tth » dim. juil. 29, 2012 11:53 am


Avatar de l’utilisateur
El brujo
Messages : 6
Inscription : dim. sept. 09, 2012 12:43 pm

Re: La confiscation des armes

Message par El brujo » dim. sept. 09, 2012 5:20 pm

chani_tth a écrit :


Ce post m'a décidé à m'inscrire à un club de tir. Avant je pensais qu'il était impossible d'acquérir/manier une arme à feu. Et finalement, le post de VolWest vient fort à propos: il suffit de ne pas s'autocensurer et de franchir la porte d'un club pour découvrir que cela n'est guère plus ésotérique que le tir à l'arc ou n'importe quelle autre association sportive.
Il y a des règles de sécurité à respecter et un protocole pour l'acquisition d'un certain type d'arme (licences pour les cartouches) mais il est parfaitement possible de tirer avec des armes puissantes.
j'ai découvert cela il y a peu et je trouve ça très agréable.
Bref tout ça pour dire que j'ai ressenti mon ancien blocage à l'usage et au fait de posséder une arme comme étant bel et bien une autocensure et rien d'autre ...
Un test tout simple: essayer de parler de ce sujet avec d'autres personnes et vous verrez leur réaction .. de censure justement !

Will
Débutant
Messages : 36
Inscription : dim. sept. 09, 2012 1:00 pm

Re: La confiscation des armes

Message par Will » lun. sept. 10, 2012 11:46 am

...
Dernière édition par Will le sam. sept. 22, 2012 3:24 pm, édité 1 fois.

lesanglier
Survivant
Messages : 376
Inscription : sam. sept. 08, 2012 6:37 am

Re: La confiscation des armes

Message par lesanglier » lun. sept. 10, 2012 11:51 am

oui, et en ce sens, les hommes qui ont aujourd'hui 40 ans et plus, et qui ont donc connu le service militaire obligatoire, ont bénéficié de cette formation (stand de tir, démontage/remontage et nettoyage d'une arme à feu), c'est dommage que les jeunes en soient privés.
De mon temps, on pouvait acheter une arme de poing à grenaille sans formalité. Aujourd'hui, pour un simple gomme-cogne, faut une autorisation, c'est devenu fou !

Avatar de l’utilisateur
marcaurel
Débutant
Messages : 70
Inscription : jeu. sept. 06, 2012 6:18 am

Re: La confiscation des armes

Message par marcaurel » lun. sept. 10, 2012 12:37 pm

Il faut dire que Même parmis les tireus chasseurs, et détenteurs d'armes, il y a des personne qui tiennent des discours "anti-arme", ça peut paraitre paradoxale mais parfois les détenteurs sont tellement moyés par le politiquement correct qu'ils finissent, par mimétisme et pour être tranquille, par tenir des propos dignent de ceux qui les haïssent!



Celà dit, j'ai une bonne solution pour ça , je tire au stand avec ça:

{CLIQUER POUR AFFICHER/MASQUER LE SPOILER}
Image
Image




Ceux qui viennent me parler et s'approchent en faisant "wouah, cool la flamme! je peux l'essayer!?"
je sais qu'on peut "discuter" :mrgreen:

Will
Débutant
Messages : 36
Inscription : dim. sept. 09, 2012 1:00 pm

Re: La confiscation des armes

Message par Will » lun. sept. 10, 2012 12:56 pm

A mon niveau, je ne suis pas pour une libéralisation de la détention et de l'utilisation des armes à feu .

La situation actuelle me va bien car tout citoyen honnête et persévérant peut utiliser et détenir une arme à feu.

Par contre, il existe encore de nombreux lieux où la question de la législation ne se pose pas puisque les armes sont présentes et utilisées.
Et c'est bien dans ces pays/lieux qu'il est particulièrement pertinent de savoir utiliser des armes à feu.

Will

Avatar de l’utilisateur
breakdown01
Formateur
Messages : 2082
Inscription : sam. sept. 08, 2012 9:55 pm

Re: La confiscation des armes

Message par breakdown01 » lun. sept. 10, 2012 8:45 pm

lesanglier a écrit :oui, et en ce sens, les hommes qui ont aujourd'hui 40 ans et plus, et qui ont donc connu le service militaire obligatoire, ont bénéficié de cette formation (stand de tir, démontage/remontage et nettoyage d'une arme à feu), c'est dommage que les jeunes en soient privés.
De mon temps, on pouvait acheter une arme de poing à grenaille sans formalité. Aujourd'hui, pour un simple gomme-cogne, faut une autorisation, c'est devenu fou !

Salut!
Franchement le grenaille en vente libre c'était un peu abusé mais le classer en 4ème catégorie c'est aussi abuser!Par contre au vu de ceux que j'ai testé lors de ma jeunesse c'est vraiment pas terribleDu plomb de 10 voire 12,pas de puissance.En gros ça doit etre efficace a maxi 3m et en visant la tete (pas cool pour les yeux).Lors d'une baston dans un bal un pote s'est fait tirer dessus avec,les plombs n'ont pas transperçés sont blouson en cuir....
Les pistolets gom cogne....J'en ai un,ben,c'est pas terrible vu mes tests.Efficacité 3/5m (le fabricant dit de ne pas tirer a moins de 10m!!!).Précision presque nulle passé 5m.Et en puissance "d'arrét" si je puis dire ça n'incapacite pas assez le potentiel agrésseur.Donc vu le prix de l'engin et des munitions investissez plutot dans le permis de chasse ou la licence de tir.
"Quand on s'attend au pire on garde toujours l'initiative" Nguyen Vo Giap.

BENY
Amateur
Messages : 205
Inscription : mer. sept. 05, 2012 9:06 pm

Re: La confiscation des armes

Message par BENY » lun. sept. 10, 2012 10:12 pm

en quoi était "abusé", la vente des grenailles? c est une réaction qui n a pas de motivation rationnelle.

les famas et ar15 en 222, étaient tout autant en vente libre aux majeurs, dans la même période,et c'était bien légitime que des citoyens aient librement accès à des armes à feu, le droit aux armes étant aussi fondamental que la liberté, et les deux sont d'ailleurs liés.

ce qui était abusé, c était que l accès à certaines armes, à cette époque, était déjà limité depuis quelques années, par couches successives de décrets illégitimes.

mon père a connu l époque des armes de poing de 4eme en vente libre aux majeurs, (et même brièvement la vente libre de toutes les armes dans son enfance), et mon grand père a connu un monde sans restriction pour toutes les armes pour les hommes libres .

la france les a même trouvé suffisamment matures pour les envoyer tuer/se faire tuer avec des armes de "guerre", mais une fois leur utilité passée, ils n en étaient étrangement plus dignes de retour dans leurs foyer, pour défendre celui ci..

Avatar de l’utilisateur
breakdown01
Formateur
Messages : 2082
Inscription : sam. sept. 08, 2012 9:55 pm

Re: La confiscation des armes

Message par breakdown01 » lun. sept. 10, 2012 10:49 pm

Beny,
dans l'absolu je suis entierement d'accord avec toi.
J'ai un "problème" avec les pistolets grenailles car vu leur prix fin des années 80 début 90 je m'en suis retrouvé un certain nombre sous le nez,des fois assorti de la menace qu'ils étaient "transformés".
L'AR 15 en 222 ça devait couter près de 4000fr,hors de porté financierement des "pénibles" auxquels j'ai eu affaire.
Aprés c'est vrai qu'il y avait des Fap de 800fr a 1200 pour les moins chers.Heureusement ça courrait pas les rues a mon époque.
"Quand on s'attend au pire on garde toujours l'initiative" Nguyen Vo Giap.

rx62

Re: La confiscation des armes

Message par rx62 » lun. sept. 10, 2012 11:34 pm

détenir des armes doit être accompagné à mon son sens a une sensibilisation à leur entretien, démontage, manipulation en toute sécurité et usage, cela se fait dans un stand de tir en pratiquant le tir sportif, on y trouve des gens sympas, prêt a enseigner et pourquoi pas se découvrir une nouvelle passion, un loisir, on trouve les textes régissant la vente d'arme et de munition en vigueur sur le territoire français partout sur le net et les armureries en ligne son légion a chacun de faire ses propres recherches ou d'aller sur des forums dédiés tels que mailly pour en être plus informé.

Répondre

Qui est en ligne ?

Utilisateurs parcourant ce forum : Aucun utilisateur inscrit et 1 invité