Autonomie énergétique - le gaz

Discutons librement autour de ses articles.
lesurvivaliste.blogspot.com/
Avatar de l’utilisateur
Guillaume
Survivaliste du dimanche
Messages : 5309
Inscription : dim. juil. 15, 2012 9:41 pm

Autonomie énergétique - le gaz

Message par Guillaume » ven. déc. 14, 2012 10:22 pm



Retrouvez cette vidéo et beaucoup d'autres sur [youtube=http://lesurvivaliste.blogspot.fr/2012/12/autonomie-energetique-le-gaz.html]le blog de Vol West[/youtube]
"Evitez d'être un c*nnard" - David Manise.
Vous êtes perdu ?
lien vers la rubrique présentation - mode d'emploi de présentation - lien vers la charte/règlement
Une question à propos du forum ? A poser ici, ne pas m'envoyer de MP, merci ;)

Avatar de l’utilisateur
moniot van moeren
Débutant
Messages : 48
Inscription : jeu. nov. 15, 2012 7:22 pm

Re: Autonomie énergétique - le gaz

Message par moniot van moeren » sam. déc. 15, 2012 9:48 am

La production d'énergie peut facilement dans un des problèmes cruciaux de notre société de consommation : la gestion des déchets ! Ici, ce sont les déchets organiques qui nous parlent, surtout ceux qui ne finiront pas dans le compost, comme la nourriture carnée ou les laitages qui attirent des indésirable dans nos jardins. Cette Production est celle de gaz, plus particulièrement le Biogas. Rien à voir avec les bio-carburants qui, tels qu'ils sont présentés dans l'actualité, vont nous amener vers une catastrophe humanitaire plus grande encore que tous les scénarii basés sur le danger nucléaire. Ici, ce sont nos déchets organiques, qui finissent ou dans le compost, dans l'eau potable des toilettes (de quoi défriser un habitant du Sahel) ou pire ; dans le sac à ordures ménagères...
Ces déchets organiques vont suivre la transformation biochimique de la digestion. Cette transformation aura 2 produits essentiels :

  • Du méthane (comme dans le gaz de ville)
  • Des déchets organiques non digérés qui pourront rejoindre le compost.

L'appareil qui permet de mettre en place ce système est des plus simples... je vous laisse visionner et apprécier...



D'abord, 2eux documents pas mal techniques, dont le second est parfait pour un essai chez soi :


C'est mon grand projet pour viser l'autonomie...

MvM
"Avant notre venue, rien de manquait au monde ; après notre départ, rien ne lui manquera.", Omar Kheyyam
"N'ayons pas peur d'être en contradiction avec le monde !" mère Teresa.

Avatar de l’utilisateur
moniot van moeren
Débutant
Messages : 48
Inscription : jeu. nov. 15, 2012 7:22 pm

Re: Autonomie énergétique - le gaz

Message par moniot van moeren » sam. déc. 15, 2012 9:50 am

40°C est une température de digestion. On peut garder une cuve à température de stable de plusieurs façons :
  • En l'enterrant, comme cela se faire pour les grandes cuves ou pour la récupération de gaz de fumier au Pakistan.
  • En calorifugeant au maximum. Comment calorifuger lorsqu'on a rien ? A l'ancienne ; avec de la peau de mouton !




L’intérêt de l'expérience de ces jeunes et de montrer que ça marche et que le montage est facile.
La qualité du gaz est celle que produit une digestion, faite à basse pression. Un passage par une cuve d'eau permet de récupérer les molécules hydrosoluble.
Pour ce qui est du bilan du processus de production, après montage du système en demi-grand, je tenterai de suivre différents protocoles d'expérimentation qui me donneront des résultats qualitatifs et une bonne estimation.



C'est un système de production équivalent à celui de Jean Pain et qui a déjà fait ses preuves ailleurs que dans un pays où l'énergie est maitrisée, mais pas forcément dans le bon sens : celui du profit !
Là où l'énergie n'arrive pas en appelant un organisme, il faut la chercher. Il faut donc de l'énergie à profusion et, surtout, gratuite ! C'est pour cela que le milieu agricole profite de cette denrée inépuisable qui devrait donner exemple à nous pays... hum... développés (surtout pour l'orgueil, certes).



En tant que chimiste, je vois un bilan envisageable des plus intéressants :
  • La matière organique subit d'abord la digestion produisant du méthane et du mélange organique.
  • Si nous mettons ce mélange à fermenter, puis que nous distillions le liquide après pression, nous devrions avoir un mélange d'éthanol.
  • Le résidu organique peut être assimilé au compost

Nous avons donc 2 processus de productions d'énergie assimilés à un système de production...

MvM
"Avant notre venue, rien de manquait au monde ; après notre départ, rien ne lui manquera.", Omar Kheyyam
"N'ayons pas peur d'être en contradiction avec le monde !" mère Teresa.

Avatar de l’utilisateur
Warning
Survivant
Messages : 485
Inscription : lun. sept. 17, 2012 6:22 pm

Re: Autonomie énergétique - le gaz

Message par Warning » sam. déc. 15, 2012 9:27 pm

Le gaz comme solution énergétique ...

Je ne discuterai pas des digesteurs. J'avoue ne pas m'être encore suffisament renseigné à ce sujet. Je suis moyennement impliqué sur les projets d'injection de "biogaz" dans les réseaux de distribution, mais pour de la production locale, je reste encore un peu distant.

Cepandant, j'émets juste une remarque par rapport à la durabilité de la solution gaz :
- à court terme, le bleuet (camping gaz), parfait. Mais pas au delà.
- à moyen terme, la bouteille butane ou propane, ok. Mais pas au delà.
- à long terme ? La production locale ? Est-ce si efficace ? Sachant que l'on ne brûle pas le méthane comme le butane/propane. Un point positif que j'ai vu dans la vidéo de Volwest, mais qui je l'avoue peut difficilement convenir aux appartements : le bois !!! Faire bouillir de l'eau, se chauffer, cuire ... le bois est une solution long terme.
--
Warning

jerome55
Débutant
Messages : 26
Inscription : mer. sept. 05, 2012 6:41 pm

Re: Autonomie énergétique - le gaz

Message par jerome55 » dim. déc. 16, 2012 9:48 am

sur le long terme oui le bois est a mon sens aussi la meilleur solution... pour le cas d'une BAD rurale!, pour les urbains en appartement ça se complique! j ai 2 bouteilles de gaz chez moi, pour faire a manger ou chauffer de l eau pour se laver je peux tenir environ 18 mois (donc moyen terme) seul. apres... quelles solutions a par migrer vers la campagne?
mieux vaut prévenir que guérir...

Avatar de l’utilisateur
moniot van moeren
Débutant
Messages : 48
Inscription : jeu. nov. 15, 2012 7:22 pm

Re: Autonomie énergétique - le gaz

Message par moniot van moeren » dim. déc. 16, 2012 11:49 am

... là arrive la solution du biodigester ; couper du bois demande :
  • Une profusion de bois ; donc une situation géographique idéale. Dans le contexte d'une vie en France, il n'y a pas assez de bois dans la campagne pour chauffer toute la population.
  • Un lieu de stockage.
  • De la main d’œuvre parce lorsqu'on coupe le bois, on ne cultive pas, on ne chasse pas...
  • Une dépense d'énergie pour le chercher, pour le couper, pour le stocker... à l'abri de l'humidité.
  • Si on a une tronçonneuse, il faut voir qu'elle est l'urgence quant à l'utilisation du carburant.
  • Il faut encore l'allumer.

Pour le biogas, il suffit de récolter la mer** de tout le monde et de la mettre dans un container... et tout ce fait tout seul.
  • Pas de dépense d'énergie ni de temps.
  • Pas de contrainte, même de danger (basse pression).
  • Pas d'outil particulier.
  • Il faut juste apprendre.

C'est sûr que c'est beau une cheminée. C'est le coté buchcraft, le coureur des bois dans la forêt... C'est un choix de stratégie, ... Mais on peut mourir au bout de 3 secondes à cause d'un mauvais choix (Règle de Ron Hood). Mais c'est un choix.

MvM
"Avant notre venue, rien de manquait au monde ; après notre départ, rien ne lui manquera.", Omar Kheyyam
"N'ayons pas peur d'être en contradiction avec le monde !" mère Teresa.

Avatar de l’utilisateur
Warning
Survivant
Messages : 485
Inscription : lun. sept. 17, 2012 6:22 pm

Re: Autonomie énergétique - le gaz

Message par Warning » dim. déc. 16, 2012 12:31 pm

moniot van moeren a écrit :[*]Une dépense d'énergie pour le chercher, pour le couper, pour le stocker... à l'abri de l'humidité.


Le bois, ça chauffe trois fois : quand on le coupe, quand on le range, quand on le brûle.
Maintenant, c'est certain que ça demande du temps, de l'énergie, et l'environnement. Mais peu d'outils et infrastructure faible. Au pire, on brule tout ce qui peu s'enflammer à partir du moment où l'on chauffe dehors.

[quote]Pour le biogas, il suffit de récolter la mer** de tout le monde et de la mettre dans un container... et tout ce fait tout seul.[/list]

Le "il suffit" me parait plus lourd que pour le bois. Appareil digesteur, chargement, extraction du gaz, combustion.

Allez, soyons logique et redondant :
- le gaz industriel en step 1, parce que simple d'usage, de stockage, et impérissable
- le biogaz dans le cadre survivaliste très dégradé mais organisé, et sans trop de perturbation
- en dernier recours, bois ou tout autre combustible, en mode cheminée, feu de camp ou baril
--
Warning

Avatar de l’utilisateur
Guillaume
Survivaliste du dimanche
Messages : 5309
Inscription : dim. juil. 15, 2012 9:41 pm

Re: Autonomie énergétique - le gaz

Message par Guillaume » dim. déc. 16, 2012 8:45 pm

Tout ça c'est super intéressant mais une discussion est ouverte sur le biogaz, j'y ai copié vos contributions :
viewtopic.php?f=60&p=11937#p11937
Merci de poursuivre là bas ;)
"Evitez d'être un c*nnard" - David Manise.
Vous êtes perdu ?
lien vers la rubrique présentation - mode d'emploi de présentation - lien vers la charte/règlement
Une question à propos du forum ? A poser ici, ne pas m'envoyer de MP, merci ;)

Répondre

Qui est en ligne ?

Utilisateurs parcourant ce forum : Google [Bot] et 1 invité