Et là, on "survit" comment ?

Réflexion sur les notions de prévoyance, de survivalisme, et la façon d'en parler à son entourage.
Soda
Messages : 5
Inscription : sam. sept. 21, 2013 4:47 pm

Et là, on "survit" comment ?

Message par Soda » jeu. sept. 26, 2013 3:07 pm

J'attend une réponse de Vol a propos d'un bon plan bunker, malheureusement même si, le temps de tout mettre en place, si ça pète on seras un poil trop court.

Vous en pensez quoi vous de tout ça???


http://blogs.mediapart.fr/edition/nucle ... pco-danger

++
Soda ;)
« Vous ne résoudrez peut-être pas tous vos problèmes en adoptant une attitude positive, mais vous agacerez tellement de gens que cela en vaudra la peine. »

Herm Albright

Avatar de l’utilisateur
Guillaume
Survivaliste du dimanche
Messages : 5449
Inscription : dim. juil. 15, 2012 9:41 pm

Re: Et là, on "survit" comment ?

Message par Guillaume » jeu. sept. 26, 2013 3:13 pm

Mediapart + mélange beaucoup n'importe quoi -> sensationnalisme ;)

Du coup le sujet vise les bunkers ou l'article ?
"Evitez d'être un c*nnard" - David Manise.
Vous êtes perdu ?
lien vers la rubrique présentation - mode d'emploi de présentation - lien vers la charte/règlement
Une question à propos du forum ? A poser ici, ne pas m'envoyer de MP, merci ;)

Soda
Messages : 5
Inscription : sam. sept. 21, 2013 4:47 pm

Re: Et là, on "survit" comment ?

Message par Soda » jeu. sept. 26, 2013 3:58 pm

Plus l'article effectivement, je me demandais si j'étais a leur place, comment je pourrais réagir parce que a part fuir vite et loin, je ne vois pas trop quoi faire d'autre dans cette situation.
Maintenant si tout le monde part en même temps ça risque d'être un sacré chaos un peu partout.

Mais bon a part signé la pétition, y a pas grand chose a faire pour eux tout du moins pour nous qui nous trouvons a des 1000 de là.

Je comprendrais tout a fait si tu supprime le sujet, c'est vrai qu'on peut avoir l'impression que je m'éloigne un peu du sujet de ce forum, c'était juste pour avoir l'opinion des membres sur cette tragédie et éventuellement savoir quelles auraient été leur réaction a eux face a une catastrophe pareille, parce que des centrales ils y en a partout dans le monde et fort souvent pas loin de chez nous et que personne n'est a l'abri d'une éventuelle merde comme celle de Fukushima.

A plus Guillaume ;)

Soda.
« Vous ne résoudrez peut-être pas tous vos problèmes en adoptant une attitude positive, mais vous agacerez tellement de gens que cela en vaudra la peine. »

Herm Albright

Avatar de l’utilisateur
Frapa
Survivant Pro
Messages : 507
Inscription : dim. janv. 13, 2013 5:54 pm

Re: Et là, on "survit" comment ?

Message par Frapa » jeu. sept. 26, 2013 4:19 pm

Ce que j'en pense c'est que chacun doit rester à son niveau, si tu envisages de vivre dans un bunker c'est cool, tu nous raconteras, même si pour le coup ça me semble très éloigné de ta présentation d'amoureux de la verte et de la vie en yourte (ou alors une yourte en béton ?).
Si en revanche c'est juste pour fantasmer sur la fin du monde (dans deux mois ou à une autre date précise)... c'est sans intérêt pour moi, pareil si il s'agit juste de pointer du doigt le méchant "nucléaire".

Mais bon comme Guillaume, je sais pas si j'ai compris le sujet du post.


-------------------------------------------------
Edit, parce que je lis ta réponse à Guillaume entre temps.
Donc du coup j'en pense toujours qu'il faut rester à son échelle, on peut se prémunir d'un tas de chose mais un ou plusieurs incidents nucléaires auront dans tous les cas des effets désastreux, quoi qu'on fasse à notre petit niveau.
Il existe des cartes pour de nombreux pays avec des sites dangereux (nucléaires, chimiques...) recensés, si ça fait partie de nos préoccupation autant commencer par s'en éloigner le plus possible, mais en général en fuyant un site tu te rapproches d'un autre ... puis les dégâts n'étant pas simplement localisés au point de départ on en revient toujours à être limité et à devoir se contenter de "parier" sur l'endroit qui craindrait le moins selon nous ou selon la source à qui l'on accorderait notre confiance.
Pour les pétitions, c'est pas mon truc du tout, mais comme le reste c'est seulement mon avis perso, ceux qui vont les aider ce sont ceux qui vont aller au travail pour tout nettoyer, comme l'ont fait des tas de gens pour Tchernobyl en se sacrifiant ou au moins en sacrifiant de nombreuses années.
Enfin penser seulement que les Japonais sont cons et qu'ils ont besoin des conseils du reste du monde pour s'en sortir ... sérieusement je pense que les Japonais vont faire pour le mieux, parce que peu importe les risques ce sont eux qui sont aux premières places, puis quand je vois le nom du scientifique connu qui à pondu l'article sur Mediapart je suis obligé de rire "La dame du bois-joli" ... c'est certain que si c'est elle qui dis ça faut pas déconner elle sait de quoi elle parle ou elle est juste à la recherche de sujet sensationnels pour augmenter son nombre de lecteurs ? (je vote pour la deuxième solution pour ceux qui ont pas compris comment je vois la chose ;) )

Si vous avez une meilleure idée, donnez-y une suite s'il vous plaît. Mais faites quelque chose et faites-le maintenant.

Mon idée, on se prend pas pour superman et on fait les choses qu'on peut, on oublie l'idée d'expliquer au reste du monde comment on est fort chez nous et comment ils sont cons chez eux, parce que tôt ou tard la roue tourne.
Ma chaine Youporntube
"La guerre qui développe les forces du corps, retrempe en même temps l'âme, mais souvent aussi elle l'endurcit.
Nous lui devons une grande partie de nos vertus et quelques uns de nos vices"
P.Paoli 18ème siècle

jacqueline73
Grand rédacteur
Messages : 1665
Inscription : dim. sept. 09, 2012 10:04 am

Re: Et là, on "survit" comment ?

Message par jacqueline73 » jeu. sept. 26, 2013 6:12 pm

Il y a une énorme différence entre les centrales japonaises, et les notres.

Les notres possèdent une enceinte de confinement en béton très armé et précontraint. ( J 'y ai bossé, j'ai vu construire le Bugey 2 et 3,4,5 )

Les japonaises, l'habillage du réacteur est un simple bardage.

Ce n'est pas pour dire qu'on est des champions, mais ça change la donne, sauf que les anti nuke, soit ils ne comprennent rien , soit ils feignent de ne pas voir de différence.

Ce n'était pas parfait, puisque suite à Fukushima l' ASN a imposé des améliorations, mais tant mieux.

Aujourd'hui j'habite pas très loin de Bugey ( à vol d'oiseau ) et personnellement , s'il y avait une alerte je ne resterais pas dans les parages à attendre un ordre d'évacuation et la panique que ça engendrerait.

Bien que je sois loin de Tchernobyyl à l'époque, la région où je vivais en Provence a été contaminée un peu plus que d'autres, c'est sur ! ( les herbes Ducroc ont bien ramassé ). Je n'ai pas eu de pb de thyroïde. Mais ça n'a rien de comparable à rester à moins de 100 km.

La pointe du raz , ça suffit au niveau des radiations , en plus le vent souffle du bon coté pour repousser les poussières radioactives.
Dernière édition par jacqueline73 le ven. sept. 27, 2013 11:32 am, édité 1 fois.
C 'est pas la queue qui remue le chien, c'est le chien qui remue la queue !

Aux obsèques d' Antoine Blondin, même l' église était bourrée !

Soda
Messages : 5
Inscription : sam. sept. 21, 2013 4:47 pm

Re: Et là, on "survit" comment ?

Message par Soda » ven. sept. 27, 2013 10:26 am

Merci de me rassurer Jacqueline, heureux de savoir qu'on est mieux protéger qu'eux, dingue quand même pour un pays a la pointe de la technologie, mais bon...

Guillaume, Frapa, merci aussi de m'avoir donner votre avis, tant qu'a faire, maintenant autant que je me concentre sur mon entourage direct que de me poser des questions sur des choses qui ne risquent pas trop de nous arriver (tout du moins, esperont le..)

Encore merci pour vos réactions.

++
Soda ;)
« Vous ne résoudrez peut-être pas tous vos problèmes en adoptant une attitude positive, mais vous agacerez tellement de gens que cela en vaudra la peine. »

Herm Albright

Répondre

Qui est en ligne ?

Utilisateurs parcourant ce forum : Aucun utilisateur inscrit et 1 invité